Stockage : Apprenez à organiser vos données d'entreprise avec les services de stockage




Les données de l’Entreprise sont précieuses et doivent être stockées sur des systèmes adaptés pour éviter les pertes de données en cas de panne matérielle ou autres aléas. Quels sont les éléments à prendre en compte ?

 

Système de redondance des disques de stockage

Les systèmes de stockages doivent être adaptés par rapport au volume d’activité de l’Entreprise. Ils sont choisis aussi en fonction de la criticité des données, mais également du budget. À partir de ces éléments, on peut définir le type de support à mettre en place : pour les données critiques, le choix va s’orienter sur des serveurs ou des systèmes de stockage en RAID 1 et/ou en RAID 5 et/ou dérivés.  Le RAID 1 permet à deux disques d’être redondants (miroir ou mirroring). En cas de panne d’un disque, le système continue de fonctionner et il n’y a pas de perte de données. L’accès en écriture diminue du fait de la redondance, mais on peut compenser en choisissant des disques rapides. En ce qui concerne le RAID 5 il permet d’avoir une tolérance aux pannes et moins de perte en espace disque pour des systèmes de stockage dont le nombre de disques est supérieur ou égal à trois. L’accès en lecture est très élevé et la capacité de stockage disponible est égale à la capacité de n-1 disques sur n disques utilisés.

Pour des données moins critiques, mais qui nécessitent un accès plus rapide en lecture et en écriture, on peut utiliser le système RAID 0. Ce système permet aussi d’avoir une capacité de stockage élevée. En effet, les espaces de stockage des disques qui le composent se rajoutent pour n’en former qu’un.  Par contre, en cas de perte d’un disque, toutes les données seront perdues. On ne peut l’utiliser que si les données ne sont pas critiques ou que si l’on a un système de sauvegarde très performant permettant de récupérer les données en cas de problème. 

 

Les types de disques adaptés à la performance attendue

Il faut aussi savoir qu’il existe différents types de disques permettant d’avoir des vitesses d’accès de plus en plus élevées. Les disques SAS sont plus rapides que les disques SATA, mais ils sont plus onéreux. Les disques de plus petites capacités sont aussi généralement plus rapides, car ils peuvent aller jusqu’à 15 000 tours par minutes. Mais plus la capacité est élevée, plus le nombre de tours par minutes diminue : de l’ordre de 7 200 tours voir moins pour les plus volumineux. Les disques SSD sont les plus rapides du marché actuellement. Ils sont utilisés par les Entreprises pour des besoins d’accès disques très intensifs et accrus en performance.

 

Les différents types de Stockage SAN et NAS

Pour les Entreprises qui traitent des quantités de données très élevées (supérieures à 10 To), on peut se tourner vers des systèmes de stockage dédiés : du SAN ou du NAS. Le système NAS (Network Attached Storage) est un système de stockage directement connecté sur le réseau local de l’Entreprise. Il est plus facile à mettre en œuvre et à configurer. Le SAN (Storage Area Network) est par contre un système de stockage à haute disponibilité. Il peut contenir des switchs FC (Fibre Channel) en redondance ou pour une liaison point à point. De même, les autres éléments du SAN peuvent être aussi en redondance : les contrôleurs RAIDs, les blocs d’alimentation, les connectiques… Avec ce système, on peut avoir des vitesses d’accès de l’ordre de 10 Gbps.

 

En somme, il est donc nécessaire de bien dimensionner les besoins de l’Entreprise pour définir le système de stockage adapté à ses activités.